Par Custin 31/12/2014

Vacances : mais que font les ados ?

0

Vous vous êtes certainement déjà demandé ce que faisaient les profs pendant les vacances scolaires. La plupart vous répondront qu’ils ont le nez dans leurs copies : “NON VRAIMENT PENDANT LES VACANCES NOUS ON BOSSE !”. C’est si souvent débité que ça en devient suspect… D’ailleurs, totalement débordé, j’ai écrit cet article, pour toi, lecteur.

Et les élèves, ces jeunes désoeuvrés, que font-ils quand ils sont enfin libérés ?

Pour le savoir, je suis entré en immersion totale dans leur monde pendant plus de 15 jours minutes.

Enquête au cœur des réseaux étudiants

Pour comprendre ce qu’il se passe pendant les vacances, il faut d’abord en saisir la genèse, c’est-à-dire, enquêter sur ce qu’il se passe en classe. En cours, un élève, ça fait tout sauf être en classe. Ça bavarde, ça rigole juste un peu (rassurez-vous, pas de quoi nous pertur… PUTAIN VOS GUEULES !)

Il me faut vous avouer un truc : nous autres, profs, nous nous sentons injustement exclus en réalité. Nous aimerions bien savoir ce qui se trame réellement derrière ces messes basses et ces mouvements dont nous sentons le souffle lorsque nous avons le dos tourné. Alors forcément, quand on leur demande de quoi ils parlent, il est possible que se crée un petit malaise :

infographie_twog

Alors, le seul moyen de savoir ce qu’ils pensent, c’est Twitter.

Face à ce puissant mutisme qui rendrait jaloux un espion du Mossad, j’ai décidé d’enquêter là où les langues se délient : Twitter.

On se rend vite compte du paradoxe : l’ado se sent mal à l’école et pendant les vacances il se permet de mettre #LesProfsAimeTrop ou #EnCoursTaTjrs en TT (ne faites pas attention aux fautes, ON NEY PAS A LECOL LOL).
Même en vacances, ils ne pensent qu’à une chose : l’école. Chaque jour, ce sont des milliers de tweets qui sont publiés sur les profs, les élèves, les matières, les vestiaires…

Au risque de heurter votre sensibilité bien pure et frêle, voici quelques hashtags qui dénoncent. Attention les yeux !


https://twitter.com/Vincent_k_/status/527763549050109952


https://twitter.com/ArianaGrandelyb/status/526518283689013248

Feu Vincent Peillon voulait, à une époque, réduire la durée des vacances scolaires. Nul doute que Madame Vallaud-Belkacem se basera sur ces tweets pour dire, qu’effectivement, ces jeunes gens ont BESOIN de l’école pour exister. Puis en profiter pour réduire leurs vacances, ça ferait du bien à tout le monde (surtout aux twittos).

Mon enquête se termine ici, mais vous pouvez continuer votre exploration de ce monde inconnu et fascinant en cliquant sur ce lien Youtube.
 

Par @MsieurLeProf, blogueur sur Rue89 et auteur du blog BD Partenaires Particulières, qui expliquait dans nos pages que Twitter n’était pas pour les profs.

Commentaires 0

Rédigez votre commentaire

Looks good!
Looks good!
Looks good!
fermer