Par Ptolomus 15/12/2016

Homosexualité et comics

0

 

Parfois, 140 caractères c’est insuffisant. Alors il y a les tweetstories (ou thread) : des histoires racontées en plusieurs tweets qui sont devenues un style à part entière sur Twitter.

 

Parfois, c’est vous qui nous les montrez “Hé twog, celle-ci, tu devrais la mettre en avant !”, tout comme celle ci-dessous, partagée par @MarieLaGalina. Merci.
Allez, on vous laisse découvrir :

 


Bon, je vais vous raconter ce qui est arrivé à la boutique aujourd’hui. C’est sans aucun doute le meilleur moment que j’ai vécu depuis que je travaille ici.


Après le rush habituel du samedi, une adolescente arrive. Elle a l’air absolument terrifiée et elle sursaute au moment où je la salue.


Elle commence à regarder de bas en haut le présentoir des nouveautés et la pauvre petite a l’air totalement bouleversée.


Alors je vais à sa rencontre et je lui demande si je peux l’aider à trouver quelque chose. Elle répond calmement qu’elle recherche Supergirl.


Pendant qu’on marche jusqu’à l’endroit où sont rangés les “Super”, je lui demande si elle regarde la série. Elle sourit un peu, acquiesce et me dit que son personnage préféré est Alex.


Je mentionne que je suis une grosse fan de #Sanvers (couple lesbien formé par Alex et Maggie dans la série), et la pauvre éclate complètement en sanglots.


J’essaie de comprendre ce que j’ai bien pu faire pour la mettre dans cet état, elle pleure beaucoup et je panique complètement.


Au bout d’une minute, le déclic, je suis face à une adolescente gay qui pleure. Et qui a sans doute de gros problèmes.


Je lui dis que ça a été dur pour moi aussi, quand j’ai voulu faire mon coming-out. Elle s’arrête finalement de pleurer et me demande si ça devient plus facile avec le temps.


On s’est assise au bar du café et on a parlé un moment, elle me raconte qu’après l’avoir vu partout sur Tumblr, elle a regardé l’intégrale de Supergirl.


Et qu’elle a eu un déclic en voyant le coming-out d’Alex.


Elle me raconte qu’elle a longtemps voulu se suicider mais n’a réussi qu’à se rendre malade.


Mais au fur et à mesure que l’histoire d’Alex avançait, elle a commencé réalisé qu’elle pouvait être heureuse, qu’elle pouvait être aimée.


Elle ne voulait plus mourir. Pour la première fois, elle ne voulait plus mourir parce qu’elle avait pu voir Alex être géniale tout en étant queer.


Elle m’a expliqué qu’elle était venue à la boutique pour trouver quelque chose du même genre pour l’aider à continuer dans ce sens, pour ne pas retomber en dépression.


Elle découvrait que les personnages de comics gay étaient quelque chose de courant, et voulait s’y intéresser. Je lui ai donc parlé de Batwoman, Midnighter et Renee Montoya.


Je lui ai sorti mes classiques pour débuter : Batwoman: Elegy, Midnighter, et Gotham Central.


J’ai aussi déterré une copie des aventures de Supergirl juste pour l’aider à tenir le coup. Lol.


Elle avait seulement assez d’argent pour un et ne savait pas lequel prendre. Elle choisit Batwoman et me demanda si je pouvais garder les autres de côté un petit moment.


J’étais en pleine crise intérieure à ce moment là, parce que cette enfant, c’était moi il y a quelques années. J’arrivais à peine à retenir mes larmes.


J’ai fini par lui acheter les 3 autres en lui faisant promettre que dans 10 ans elle aiderait un autre ado queer.


Donc j’ai dépensé 60 dollars et j’ai pleuré dans les toilettes pendant une demi-heure mais ça valait vraiment le coup.


Alors @TheCWSupergirl @SupergirlStaff @chy_leigh et @florianalima votre travail signifie tellement pour nous. Merci. Vraiment, beaucoup.
 

C’est terminé les copains, vous pouvez reprendre une activité normale ou bien participer à notre calendrier de l’avent (ou même acheter les comics dont parle @sapphicgeek) :

avent_twog_2016_15_decembre
 

Commentaires 0

comments for this post are closed

fermer