Par GabytaineFlam 14/08/2019

3 questions à @CamilleVernier1 : ne pas vouloir d’enfant !

1

Ne pas vouloir d’enfant reste encore tabou dans notre société. Pourtant de nombreuses personnes n’en ressentent pas le besoin et vivent malgré les jugements. Témoignage de @CamilleVernier1 qui ne compte pas devenir mère.

……….

1. Quand as-tu compris que tu ne souhaitais pas avoir d’enfants ? Tu n’en as jamais voulu ou cela s’est fait avec le temps ?

 

Je ne me suis pas réveillée un jour en me disant que je n’allais pas avoir d’enfants. Non. Dans le même temps, je ne me suis jamais imaginée avec des enfants non plus.

Je ne vois pas d’intérêt à un enfant. Je comprends que beaucoup y voient de l’intérêt mais personnellement, je n’en vois pas.

Peut être que je n’ai jamais été dans la situation où avoir un enfant était une évidence ou peut être que ne pas avoir d’enfant est une évidence en ce qui me concerne.
J’ai vécu de nombreuses années avec quelqu’un à qui je servais de punching ball.
J’ai avorté par deux fois durant ces années. C’était pas une situation optimale pour enfanter on va dire.

 

2. Ne pas vouloir d’enfant reste tabou dans la société, on évoque souvent l’égoïsme, une future rencontre ou une réflexion pas assez poussée. Ressens-tu cette injonction à la justification ?

 

Je crois qu’on me demande quand est-ce que je vais avoir un enfant depuis mes 15 ans. J’en ai 37 maintenant et ça continue. Quasi quotidiennement.
J’aime beaucoup le comique de répétition, mais y a des limites quand même.
Plus que la question en elle-même, c’est les réflexions qui suivent qui sont lourdes.

Celle que je trouve la plus absurde, c’est quand on me dit qu’avoir un enfant donnera un sens à ma vie.
Vivre ma vie, pour moi, ça fait sens. Énormément.

Je ne comprends pas cet abandon de soi, cet effacement derrière un enfant.
J’ai ma vie à vivre, égoïstement apparemment, mais je m’en fous. Je suis la personne la plus importante pour moi.
Peut être que c’est un genre de non instinct maternel, mais j’aime ma vie, je n’ai pas envie de l’abandonner pour un enfant.

 

3. En tant que femme, trouves-tu que l’on soit plus indulgent avec les hommes sur ce problème ? Et que les femmes sont plus stigmatisées de part leur statut de mère potentielle ?

 

Je n’ai pas l’impression qu’on demande aussi souvent à un homme de justifier le fait qu’il n’ait pas encore d’enfants.

Être montrée du doigt parce que tu n’as pas d’enfants, c’est majoritairement les femmes qui y font face.
Les enfants, c’est traditionnellement une activité féminine.

 
 

Commentaires 1

Répondre Replier
Image de profil de Jazzmine
Jazzmine (invité)

Le 14/08/2019, à 15:41

Je n'ai que 19 ans mais je ne veux pas d'enfants. On me dit que je changerai d'avis, que ce n'est qu'une "phase" et que je veux juste profiter de ma jeunesse. Ce qui est risible, c'est que je ne suis pas fêtarde, que je n'aime pas sortir et que j'aime rester cloîtrée chez moi. Je ne profite en rien de ma "jeunesse".
Je suis enfant unique, j'ai un caractère de merde et je ne me vois pas me coltiner avec un enfant. J'ai un total désintérêt pour ça.
C'est un bon article et c'est bien d'avoir le pdv d'une personne de 37 ans, qu'on ne considère plus comme prise d'un délire de jeunesse.

Rédigez votre réponse

Looks good!
Looks good!
Looks good!

Rédigez votre commentaire

Looks good!
Looks good!
Looks good!
fermer